Intrigue #1

Le mystérieux Artefact

1789, Les templiers et les assassins sont à la recherche d'un mystérieux artefact, qui se trouverait quelques part en Amérique. Bien qu'ils ne savent pas grand chose à son sujet, voir même rien du tout, ils sont bien décidés à mettre la main dessus.
Lire plus

Éffectif des groupes

Templiers: 01 → Open
Assassins: 01 → Open
Armées: 00 → Open
Hors-la-loi: 03 → Open
Civil: 03 → Open

Petites annonces

Le petit Marius attend son papa à l'accueil de Washington.
Saya cherche quelqu'un pour passer la nuit.
Nom et Prénom blahblahblah
©linus pour Epicode
En bref



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
✖ Des personnages prédéfinis sont encore disponible, n'hésitez pas à les consultés ici
✖ Petit blah blah de test pour le fun number two

Partagez | 
 

 Une rencontre familiale... sans le savoir ( PV avec Tonton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marius C.De Dampierre
➽ Chayton le Faucon Blanc ➽
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 01/10/2016
Âge du personnage : 18 ans
Nationalité : Franco- Amérindien
Condition : Guerrier / Noble

Feuille de personnage
Niveau:
21/60  (21/60)
Influence:
1200/8000  (1200/8000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Une rencontre familiale... sans le savoir ( PV avec Tonton)   Dim 1 Jan - 17:33




Le vent soufflait sur les plaines, mais ce n'était pas si désagréable alors que la chaleur prenait peu à peu sa place... L'herbe haute commençait à légèrement  jaunir, et bientôt, la tribu allait partir pour rejoindre les montagnes, afin de se préserver de l'aridité de l'été approchant. A cette époque, Chayton n'avait encore que quinze ans. Cependant à cet âge on chassait déjà, et l'on grimpait enfin sur un cheval, et non plus sur un poney. C'était ses premières armes pour ainsi dire... et il avait hâte de démontrer ses talents aux plus grands guerriers de la tribu. Ayant passé le premier rite , on ne pouvait plus le considérer comme un papoose et en cela, notre garçon en était plus que fier. Mais il avait encore beaucoup à apprendre et notamment une naïveté encore enfantine à surmonter.  A présent, notre jeune indien n'aura plus le loisir de jouer avec les autres, mais se devra d'apporter ce qu'il faut pour le bien de tous... que ce soit en terme de nourriture, ou bien de protection. Ce jour là, c'est vers une matinée encore naissante, qu'il quitta le tipi, tout en évitant de faire du bruit.. attrapant son arc et ses flèches, il était temps qu'il se mette en quête de nourriture.  S'éloignant du camp, Chayton   entra dans l'enclos des chevaux afin de récupérer sa propre monture. L'attrapant par la bride, il se fraya un chemin dans les hautes herbes, avant de chevaucher à pas tranquille.. Rien ne pressait et quand on chassait, mieux valait prendre son temps. Cet art méritait de la patience.. un truc qui n'était pas toujours son fort en vérité.

Parcourant quelques lieues, Chayton finit par délaisser son cheval pour s'accroupir.. notant des pistes....... un lapin... voir même... deux... effleurant une herbe il attrapa une sorte de duvet. C'était vraiment bon signe.  Cependant, alors qu'il pensait se rapprocher de sa futur prise..Il crut entendre des bruits éloignés certes... mais qu'il venait en sa direction. Le vent était en son sens.. ce qui lui permettait de penser qu'un cheval  au pas lourd venait en sa direction.  La méfiance naquit en sa poitrine, l'amenant à se coucher dans les hautes herbes... Son cheval était à quelques pas de lui.. mais semblait pas se soucié de tout ceci.. il broutait..  Chayton eut la pensée furtive qu'il y en avait au moins un qui ne se souciait guère de la situation... mais pas lui... notre indien avait apprit à se méfier des rencontres.. surtout celles avec les hommes a perruques. Ceci dit.. ce sera bien la première fois qu'il en verra un sans même la moindre présence de l'un des siens. Raison de plus pour rester sagement caché pour le moment. Au moins pour analyser la situation, et puis avec un peu de chance, la personne ne le verra pas. De plus.. peu être que c'était l'un des siens? Le garçon l'espérait secrètement, alors que la tension montait en lui.

Chayton était à la fois excité et inquiet, mais il gardait en tête ce qu'on lui avait appris. Jamais il ne manquera  à sa situation de jeune guerrier.. même s'il n'avait encore fait aucun acte pour cela pour le moment.  Inspirant lentement, l'indien pouvait sentir l'odeur des herbes... et de la terre.. Une terre chaude qui se glissait sous ses phalanges... Son carquois était en son dos.. et son arc à la main gauche... il n'hésitera pas à se défendre s'il le fallait, qu'il est quinze lunes ou non, les indiens savaient se défendre depuis leur tendre enfance... c'était une question de survie. Sa chevelure retombait un peu sur ses traits un peu enfantin encore.. alors qu'une tresse faisait en sorte que cela ne lui gâche pas la vue. Ses pieds étaient prêtent à bondir en cas d'agression... malgré que son cœur ne batte furieusement la mesure... inspirant de plus en plus profondément, recherchant la paix... car tiré en étant anxieux était une chose simple pour rater n'importe quelle cible. Il  n'était plus un enfant. .. Le vent balayait la plaine... il n'y avait pas d'arbre... juste des hautes herbes et une odeur de cheval qui lui venait aux narines.. au moins, il avait l'avantage que le vent soit contre lui.....l'inverse... serait sûrement préjudiciable..et alors la personne saurait qu'il se trouve ici?...A moins de ne pas être habitué.. il avait entendu dire que les hommes à perruque n'étaient pas forcement de bons pisteurs.

Le soleil avait grimpé entre temps dans les cieux, offrant une belle visibilité... il n'y avait pas un nuage.. juste un vent un peu brute, mais pas pour autant dérangeant pour  un bon visuel. C'était en temps normal.. une bonne situation de chasse... mais là proie.. n'était plus tellement le lapin... une curieuse chance pour ce dernier.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanuel De Dampierre
Jackdaw • « I will choose my path »
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 12/09/2016
Age : 26
Double(s) compte(s) : No
Âge du personnage : 47ans
Nationalité : Française ; Normandie
Condition : Capitaine du Jackdaw

Feuille de personnage
Niveau:
31/60  (31/60)
Influence:
0/16000  (0/16000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Re: Une rencontre familiale... sans le savoir ( PV avec Tonton)   Mar 3 Jan - 19:13



Une rencontre familiale... Sans le savoir FT. Marius C. De Dampierre
Quand on arrive dans un pays ou on connait très peu de l'endroit et de la route à prendre... On évite d'y aller tout seul comme le premier des crétins, n'est-ce pas ? Visiblement, dans le cas d'Emanuel... Il avait décidé de laisser son navire au port et de se diriger vers la première grande ville qu'il croiserait pour du business. Se faire de l'argent était toujours très utile, surtout quand on avait pas mal de responsabilités envers son bâtiment et son île. Manu' plus il avait de l'argent, mieux s'était. D'un côté ce n'était pas pour rien qu'il était devenu un pirate, hm ?

Enfin, pour l'heure, le pirate était sur ce foutu canasson... Et il avait aucune idée d'ou il se trouvait... Oui... Dampierre s'était perdu comme un idiot et rien qu'à cette idée, monsieur était de mauvais humeur. Le français se mit à soupirer avant de regarder autour de lui, remarquant alors un cheval... Il en avait pas vu sans cavalier depuis son arrivé, alors pour le coup, il se dit qu'il devait bien y avoir quelqu'un dans les parages qui pourait lui indiquer la route pour la ville la plus proche, non ? Après tout, il allait pas continuer sa route en plein milieu des plaines et risquer de finir encore plus par se perdre. Un nouveau soupire s'échappera de ces lèvres, alors qu'il se mit à grogner. Il voyait personnes dans ces foutus herbes...

Qui pouvait bien abandonné un canasson pareil ? Oui parce que, le pirate, il se doutait pas du tout que son propriétaire était dans le coin. Comment aurait-il put de toute façon ? Il s'approcha en tout cas de l'animal, descendant de sa monture et attrapa le cheval qui ne lui appartenait pas, lui caressant la tête doucement. Plutôt belle animal d'ailleurs.

 « Toudou, l'canasson... Qu'est ce que tu fais ici tout seul...  »

Excellente question ! Qu'il se posait bien plus à lui même, bien entendu. Emanuel regardera un peu autour de lui, fronçant légèrement les sourcils, il avait quand même l'impression qu'il était pas tout seul dans le coin. Et son intuition avait toujours eut raison par le passé, pourquoi ce ne serait pas le cas aujourd'hui, hmm ? Manu' fronça les sourcils, avant de tapoter le cou de l'animal et de le détailler un peu plus du regard. Un soupire, et le voilà qui se disait qu'il en ferait bien du gigot de ce canasson... Quoi? C'est que sa pourrait servir de bouffe pour l'équipage, non? Sûrement pas! Quel idée de vouloir faire ça!


_________________

Code paroles: teal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marius C.De Dampierre
➽ Chayton le Faucon Blanc ➽
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 01/10/2016
Âge du personnage : 18 ans
Nationalité : Franco- Amérindien
Condition : Guerrier / Noble

Feuille de personnage
Niveau:
21/60  (21/60)
Influence:
1200/8000  (1200/8000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Re: Une rencontre familiale... sans le savoir ( PV avec Tonton)   Ven 6 Jan - 16:15




Parfaitement calfeutré dans les hautes herbes, le garçon pouvait enfin voir la personne qui se ramenait. C'était donc un homme...et pas l'un des siens. Mais pas non plus un de ceux dont Chayton avait l’habitude de voir. En effet, ce costume ne lui disait absolument rien..mais au moins ce n'était pas un de ses soldats ou bien un membre d'une milice. Quoi que.. peut être qu'il se trompait, mais les anciens avaient averti les plus jeunes..Ne pas faire confiance aux hommes à perruques. Ils étaient roublards et il fallait faire attention quand on troquait avec eux. L'indien avait déjà pu voir les dégâts que cela pouvait causé, rien qu'avec l'alcool. Une fois, il avait même faillit en goûté, par curiosité, mais sa mère l'avait alors surpris et bien sermonné, comme quoi, même s'il était fils d'un homme à perruque, il n'avait pas à se croire immunisé contre cette boisson maudite.  Selon elle, ça réduisait un homme en ours peu farouche. Mais revenons en a nos moutons..... ou a nos coyotes, c'est un peu plus raccord avec le lieu où nous nous retrouvons. Toujours tapis sur le sol, Chayton nota l'arrêt du cheval... une chance que depuis sa hauteur, le type ne l'ait pas encore remarqué.. cependant, au lieu de continué sa route comme l'aurait espéré l'indien.. l'homme descendit de sa montre.. et le garçon se mordit la lèvre... c'était bien sa chance ça. Se gardant de faire le moindre bruit, il se redressa un peu sur ses appuies pour mieux distingué cet intrus qui se rapprochait de son cheval... il lui flattait même l'encolure  tout en le reluquant.

Non mais, il voulait en faire son dîner ??? C'est bien ce qu'imaginait à cet instant Chayton, qui  plutôt d'un nature à sang chaud, n'appréciait pas cette pensée.  Mais ce qui l'étonna le plus, c'est bien d'entendre une langue qu'il n'avait que peut entendu.... une langue qui n'avait rien a voir avec l'anglais. Comme pas mal d'indiens, il avait bien fallu apprendre ce langage pour  communiquer avec les hommes à perruque... mais le Français n'était pas spécialement répandu. Si le garçon le comprenait c'est bien parce que sa mère s'était efforcé à ce qu'il l'apprenne. C'était là son héritage.  Son cœur battait un peu plus fort en sa poitrine, ce moment paraissait si irréelle..et qui plus est, Chayton était pour la première fois, seul.. face à une telle situation. Lentement, mais sûrement, sa main habile vint rechercher une flèche dans son carquois, tandis que de l'autre, il banda son arc.... Puis il se redressa sur ses deux jambes, visant l'inconnu. Il le prenait parfaitement pour cible, mais ce n'était pas pour le blessé.. c'était une prévention. Chayton avait beau avoir qu'une quinzaine d'années, il n'ignorait pas que par la force, il ne gagnerait pas.  En se concentrant, le garçon parla lui aussi en français. C'était un peu hésitant, mais clair.


Ne touche pas.

Parfaitement stable sur  ses appuies, venant à observer un peu mieux cet homme aux cheveux d'or.. Le plus ironique, c'est que ni l'un ni l'autre ne savait qu'ils étaient tout bonnement parent proche...La sort était mauvais joueur..... alors que le visage du garçon avait tout de même quelques traits de son père. Chayton ne bougeait pas, comme pour faire bien comprendre qu'il ne changerait pas d'avis.. a moins que son oncle ne démontre un signe de bonne volonté.  L'indien ne voulait pas en venir à une situation trop délicate, mais il fera son devoir si jamais il y avait agression.. ou si l'on lui piquait son cheval. C'était le sien.. un présent pour sa réussite. Jamais il ne l'abandonnerait.  Notre garçon portait une tenue typique de sa tribu.. les Lakota.. et en sa chevelure un peu clair pour un indien, il y avait une petite plume au bout d'une tresse. Sa main ne tremblait pas, retenant la flèche.. elle ne partira certainement pas, par le biais d'une erreur.. Il s'était bien trop entraîné à cela.. à cheval comme à pied.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanuel De Dampierre
Jackdaw • « I will choose my path »
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 12/09/2016
Age : 26
Double(s) compte(s) : No
Âge du personnage : 47ans
Nationalité : Française ; Normandie
Condition : Capitaine du Jackdaw

Feuille de personnage
Niveau:
31/60  (31/60)
Influence:
0/16000  (0/16000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Re: Une rencontre familiale... sans le savoir ( PV avec Tonton)   Mar 10 Jan - 23:16



Une rencontre familiale... Sans le savoir FT. Marius C. De Dampierre
Emanuel n'avait pas l'air de se douter que quelqu'un l'observait, bien qu'il devrait être plus méfiant et à l'écoute de l'environnement qui l'entourait, il fallait bien avoué que le pirate faisait très peu attention. C'était sûrement pour sa qu'il s'attirait pas mal d'ennuies, peut importe l'endroit ou il se trouvait. Malgré tout, en vieillissant, il s'était calmer et faisait en sorte de réfléchir avant d'agir, bien que cela était assez difficile pour lui. Après tout, il avait le sang chaud, d'un côté, s'était un trait de caractère de la famille non ? Peut-être ? Pas tellement ? Qui sait ? Il avait toujours vu son petit frère bien plus calme que lui après tout.

L'homme a la chevelure blonde fronça les sourcils quand il entendit un français approximatif... Avant de tourné la tête vers sa provenance et de finir par hausser un sourcil en constatant qu'il s'agissait d'un gamin... Qu'est-ce qu'il foutait là ? Et c'était quoi ces manières ? Il avait pas de respect pour ces aînés ce petit con ?! Emanuel n'avait en aucun cas remarqué la ressemblance avec son frère cadet, il avait encore moins pris conscience du fait qu'un indien parlait en français... De toute façon, il était pas doué pour ces choses là, s'était bien connu. Il se mit à soupirer doucement, ne se préoccupant même pas qu'on le pointait d'une flèche... Si le mioche voulait, il pourrait le tué tout de suite, mais si sa avait été le cas, Manu se dit qu'il l'aurait fait depuis bien longtemps.

Le pirate l'observera quelques secondes avant de reporter son attention sur le canasson et de lui tapoter le cou, jusqu'à ce qu'il finisse par s'éloigner de quelques pas de l'animal et de croiser les bras en fixant le mioche.

 « Détend toi, gamin. Je vais pas te le voler ton canasson. Qu'est ce que j'en ferais t'façon ? »

A part du gigot... De la carbonnade... Du steak... heu... et plein d'autres conneries du genre dont son cuisinier se chargerait bien sur... Manu ne voyait pas du tout ce qu'il ferait d'un deuxième cheval. De toute façon, il avait déjà bien assez à faire avec le sien... Sans parler du fait qu'il avait de la chance d'avoir apprit à monter dans sa jeunesse. On évitera de préciser qu'il se perdait trop facilement sur terre... D'ailleurs à l'heure actuel, il devrait déjà être en ville et cet idiot avait visiblement pas prit le bon chemin... C'est son second qui se foutra de sa gueule quand il apprendra ça, tiens !

Un soupire s'échappera de ces lèvres, avant de se masser légèrement la nuque, posant ces pupilles sur l'indien... Sa lui rappelait pas mal d'histoire et la façon dont la plupart des hommes blancs les appelait. Des sauvages... Il avait jamais réellement compris pourquoi l'homme donnait une étiquette de cette façon. Lui même ne supportait pas ce genre de chose et il le faisait bien comprendre quand il était en présence de ces crétins.

 « Baisse moi cet arc, imbécile. Je compte pas te faire de mal... ni même à ton cheval. »

Pfff... Les jeunes de nos jours... En tout cas, Emanuel avait plutôt intérêt à être sur ces gardes, après tout, il était peut-être pas tout seul ce gosse... Une tribu pas loin ? Qui sait ? Il en savait foutrement rien et n'avait pas l'air de chercher plus loin de toute façon. Mais Manu était ce genre là, il calculait le danger que lorsqu'il lui tombait au coin de la gueule ou quand un de ces proches risquait sa vie... Sa dépendait.


_________________

Code paroles: teal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marius C.De Dampierre
➽ Chayton le Faucon Blanc ➽
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 01/10/2016
Âge du personnage : 18 ans
Nationalité : Franco- Amérindien
Condition : Guerrier / Noble

Feuille de personnage
Niveau:
21/60  (21/60)
Influence:
1200/8000  (1200/8000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Re: Une rencontre familiale... sans le savoir ( PV avec Tonton)   Mar 17 Jan - 11:33




Toujours en tension, Chayton  restait a distance de cet homme dont il ne savait rien...Du moins, ça n'avait pas l'air d'être un militaire.....et son parler.. l’interpellait.. ça faisait un moment qu'il n'avait pas entendu ce genre de langue part ici. Ses yeux fixait l'inconnu longuement.. ne notant aucune nervosité de sa part... il y avait même pas mal de désinvolture...Cependant, si  Emanuel de Dampierre ne semblait pas perturbé par le fait que l’indien utilise le français, il n'en est pas moins que  notre jeunot ne compris guerre cet argot... «  canasson ».. enfin par déduction, il comprenait bien que l'on parlait de son cheval. Son tout premier cheval pour ainsi dire.. jusque là, il n'avait eut droit qu'a des poneys. Quoi qu'il en soit, Chayton avait apprit par les aîné que parfois, les hommes à perruques étaient trompeur dans leur attitude.. mais lui... il y avait quelque chose de différent.. presque comme un ours... un côté.. indépendant et imposant. Un peu râleur?... maintenir cette flèche commençait à être douloureux pour ses muscles tendu, pourtant un tenait bon.. il ferait beau voir qu'il fasse une bourde...

C'est là que le type repris encore la parole en lui intimant de baisser son arc... Le regard du garçon se plissa un peu.. mais au final, il se plia à cette idée.  Il ne saurait dire pourquoi, il ressentait comme une familiarité... sans doute a cause de la langue.  Rangeant sa flèche, Chayton  resta cependant à distance, même si le fait qu'il soit éloigné de son cheval lui déplaisait.. Enfin au pis.. il y avait celui de l'inconnu... mais lui, il avait cette étrange scelle sur le dos, et paraissait fatigué..ça voulait donc dire, qu'il y avait un moment que l'inconnu chevauchait.  


Qu'est ce que toi tu veux?

Enfin, le garçon s'exprima, et encore uen fois avec un  français simple, mais réfléchis.. c’était quand même plus compliqué que l'anglais.. Une langue bien plus pratiqué pour le troc. Observant bien son interlocuteur, il pouvait voir qu'il portait des pistolets.. ces trucs faisaient bien trop de bruit.. trop de fumée.. et possédaient une bien mauvaise odeur... mais par contre, ça faisait des ravage... il avait été témoin de ceci...Certains même de la tribu, voulurent apprendre à utilisé des fusils … c'était très long a charger... surtout pour chasser tout en courant. Un exercice qui demandait de la précision et de la minutie...sans parler de la patience. Chayton lui, préférait largement l'arc.. et le tomawak, mais peut être qu'avec le temps, son avis changera. Lentement, le jeune Lakota se décala pour venir caresser l'encolure du cheval d'Emanuel, venant à reconnaître la fatigue dans son regard.  

Ton cheval à besoin d'une pause.

Essayant de lui faire comprendre, qu'il vaudrait mieux qu'il le laisse brouté une bonne petite heure au moins. Le soleil n'était pas à son plus haut... la journée commençait à peine.. Il n'y avait pas besoin de se presser. Ici, il n'y avait pas de prédateur... le territoire des coyotes se trouvait a une lieue de là. Mine de rien, Chayton trouvait cette expérience un peu dangereuse.. mais aussi très attirante, parce qu'il s'exerçait dans une langue qu'il savait paternel. Si un jour il le retrouvait, il voulait être capable de tenir une longue conversation avec lui.. et lui soumettre combien il le détestait de l'avoir planter ainsi avec sa mère.  


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanuel De Dampierre
Jackdaw • « I will choose my path »
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 12/09/2016
Age : 26
Double(s) compte(s) : No
Âge du personnage : 47ans
Nationalité : Française ; Normandie
Condition : Capitaine du Jackdaw

Feuille de personnage
Niveau:
31/60  (31/60)
Influence:
0/16000  (0/16000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Re: Une rencontre familiale... sans le savoir ( PV avec Tonton)   Sam 21 Jan - 18:29



Une rencontre familiale... Sans le savoir FT. Marius C. De Dampierre
Qu'est-ce qu'il voulait ? Emanuel ne voyait pas de raison de lui répondre à ce propos et se contentait d'ignorer la question en regardant un peu autour de lui... A tout les coups, il était sur qu'il s'était perdu et était bien loin de la ville. Rien qu'à cette idée, il soupira doucement, avant de poser son regard sur le gamin... Ce mioche avait un petit quelque chose de familier... Qui lui fit étrangement pensé à son frère cadet. Manu ne savait pas pour quel raison il pensait à son frère, à l'instant même, mais ne pouvait pas nier le fait qu'il y avait une certaine ressemblance avec lui, tout de même. C'était à ce demander s'il avait pas un double. Ce sombre crétin.

Et pour le coup, il en venait à ce demander comment cet indien pouvait parler le français. Après tout ce n'était pas la langue la plus parler dans le pays... Sa en venait presque étrange d'ailleurs. Il avait esquiver l'interrogation de ce gamin, en lui répondant donc par une autre question.

 « Comment as-tu appris à parler le français ? C'est pas la langue la plus causer dans le coin aux dernières nouvelles. »

Peut-être que ce gamin ne voulait pas lui répondre, comme il l'avait lui même fait précédement, et d'un côté, il aurait trouver cela tout à fait normal. Mais les affaires d'Emanuel ne regardait personnes d'autre que lui, et à moins d'être un membre de son équipage ou son Second, personnes risquait d'être au courant de ce qu'il pouvait bien trafiquer dans ce foutu pays. Après tout, le business d'un pirate devait rester entre les gens de mauvaise fréquentation et mal luné, non ? Le regard du Capitaine pirate suivra le gamin... Qui visiblement vint à s'intéresser à son canasson... Qui avait l'air comme il le disait, fatigué.

Emanuel se massera la nuque doucement avant de soupirer. Il était au courant, ce n'était pas un grand amoureux des animaux, mais il savait parfaitement comme s'y prendre, du moins un minimum, avec un foutu cheval qui devait l'emmener à destination sans tracas. Ce qui pour le moment ne se passait pas du tout comme prévu. La faute à qui ?

 « Ouai... Je vais d'ailleurs rester un petit temps dans ces... plaines, histoire que ce canasson se repose.

Et il comptait bien le faire... S'il trouvait un coin ou pioncer un coup... A défaut d'avoir du rhum avec lui, autant qu'il passe quelques heures à dormir pour éviter d'y pensé, non ? Mais peut-être que l'idée se serait de demander à ce gamin ou était la ville... la plus près... A tout les coups ila vait louper un buisson et aurait tourner après le second qu'il avait vu ? Ksst... Quel idée de pas finir en ville en une seul fois bordel.

 «  Heu... Dit moi, tu sais pas ou je pourrais passer quelques heures avant de repartir ? Et... Dans quel direction se trouve la ville ? »

Demander à un indien... Un gosse en plus... ce genre de chose ? A qui le ferait-il ? Dans tout les cas,  il avait conscience qu'il pourrait pas faire grand chose à part se perdre pendant huit mois dans ce foutu pays.


_________________

Code paroles: teal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marius C.De Dampierre
➽ Chayton le Faucon Blanc ➽
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 01/10/2016
Âge du personnage : 18 ans
Nationalité : Franco- Amérindien
Condition : Guerrier / Noble

Feuille de personnage
Niveau:
21/60  (21/60)
Influence:
1200/8000  (1200/8000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Re: Une rencontre familiale... sans le savoir ( PV avec Tonton)   Mer 8 Fév - 11:48




Un peu plus détendu, Chayton étudiait cet homme à la tenue pour le moins.... peu commune.. Mais ça se mariait bien quand même avec le paysage.  Soupirant , comme  pour se conforté dans l'idée qu'il ne risquait pas grand chose, le garçon se rapprocha au moins de quelques pas vers l'inconnu. Il gardait toute fois en tête que les visage à perruque étaient du genre roublard avec les gens de sa tribu. Mais le comportement de cet homme changeait un peu la donne.. étrangement. L'indien  fit une légère moue quand à cette question sur le français. Il ne pouvait quand même pas révéler son origine.. même s'il en savait peu. Il préféra jouer sur une autre carte et se contenta d'expliquer d'une voix encore un peu enfantine, qu'il avait apprit lors des échanges de bien entre les plus grands et d'autre hommes. Une chose assez plausible et qui n'était nullement fausse.. Beaucoup de jeunes épiaient ce genre d’événement.. par simple curiosité en premier lieux, puis par méfiance en définitive.  Se tenant alors à environs dix pas d'Emanuel, Chayton se concentra un peu sur le cheval.. «  canasson.. »..en voilà un mot bizarre.... lui il connaissait le terme «  cheval » ou «  Horse » mais... cana..basson??? canosson?? vola il avait déjà oublié..Cette réflexion lui fit froncer les sourcils, offrant un air qui devrait rappeler quelqu'un  à son interlocuteur. Puis se reprenant vite il tenta de prendre la parole.  

Ici, il y a beaucoup de coyote qui chassent la nuit.. Pas bon endroir pour rester longtemps et pour ton ca.....Cana......

Le Lakota cherchait le mot et finit par renoncer en secouant du chef. Il avait encore pas mal de progrès à faire dans cette langue.. comme en anglais d'ailleurs. Si un jour il veut lui aussi apprendre à troquer, bien qu'il préférait le faire avec d'autres tribus.  Relevant son regard vers Emanuel, il se reprit donc :

Cheval

Voila là au moins, il se ferait mieux comprendre.. .mais il avait la sensation d'avoir été maladroit.. pas terrible pour se faire passé pour une personne sérieuse et adulte. Restant grave toute fois, Chayton se contenta d'écouter encore les paroles de l'intrus, venant à prendre son temps pour parfaitement  comprendre ce qu'il venait de lui dire.. Une ville.... il en était loin... l'indien, lui, savait où il se trouvait en revanche.. et il regarda la direction du soleil.. avant d'en pointer la direction.. Il n'avait cependant pas la notion des distance comme ces hommes là.. Mais ne clair, il allait devoir chevaucher jusqu'à ce que la nuit tombe, s'il ne tarde pas trop  à faire une pause. Mais est ce que ce serait judicieux pour le cheval ? Ça ne regardait pas vraiment Chayton.. Cependant, une chose intriguait bien notre garçon.. cette tenue.. ça sonnait comme un uniforme quelque part.... il aurait bien aimé se rapprocher encore poru le toucher.. mais, il n'en fit rien, ce ne serait pas prudent du tout.

toi, tu es un  guerrier ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre familiale... sans le savoir ( PV avec Tonton)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre familiale... sans le savoir ( PV avec Tonton)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» # Un guitariste sans bras qui joue avec les pieds
» Need for speed world
» Mission B - Justre pour le fric. - Homura Zanshi
» Après une dure première semaine (PV Ryan/Cassandra)
» Je viens aux nouvelles ♣ June [HOT]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assassin's Creed: 1789 :: Zone de RP :: États-Unis d'Amérique :: La Frontière :: Camp Lakota-
Sauter vers: