Intrigue #1

Le mystérieux Artefact

1789, Les templiers et les assassins sont à la recherche d'un mystérieux artefact, qui se trouverait quelques part en Amérique. Bien qu'ils ne savent pas grand chose à son sujet, voir même rien du tout, ils sont bien décidés à mettre la main dessus.
Lire plus

Éffectif des groupes

Templiers: 01 → Open
Assassins: 01 → Open
Armées: 00 → Open
Hors-la-loi: 03 → Open
Civil: 03 → Open

Petites annonces

Le petit Marius attend son papa à l'accueil de Washington.
Saya cherche quelqu'un pour passer la nuit.
Nom et Prénom blahblahblah
©linus pour Epicode
En bref



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
✖️ Des personnages prédéfinis sont encore disponible, n'hésitez pas à les consultés ici
✖️ Petit blah blah de test pour le fun number two

Partagez | 
 

 ❃ Charlotte Letellier ft. Emanuel de Dampierre | A new beginning [flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charlotte Letellier

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 20
Âge du personnage : 26 ans
Nationalité : Française
Condition : Courtisane

Feuille de personnage
Niveau:
1/60  (1/60)
Influence:
0/2000  (0/2000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: ❃ Charlotte Letellier ft. Emanuel de Dampierre | A new beginning [flashback]   Mar 20 Déc - 23:18

A new beginning





flashback ft. Emanuel de Dampierre


Il était entré dans sa vie par la même porte que franchissaient tous ses prétendants d'une nuit, celle du bureau d'Antoine, qui donnait ensuite sur les chambres des favorites du bordel. Parmi les quatre filles d'une égale beauté, c'était Charlotte qu'il avait choisi, et lorsqu'Antoine avait posé un regard interrogateur sur sa collègue et amie, son sourire lui fit comprendre qu'elle acceptait cet homme à la posture menaçante. Il revint, plusieurs fois en quelques semaines, et elle finit par tomber sous son charme.

C'était le premier avec lequel elle s'abandonnait complètement, se laissant enivrer par cette aura de mystères et de danger qui l'environnait. Elle avait prit goût à ces lèvres rugueuses, ces bras puissants, et adorait les tatouages qui ornaient son corps, les redessinant du bout du doigt, en murmurant quelques chansons. Habituée par les caprices, la jeune femme lui avait demandé de lui conter quelques histoires, et s'émerveillait de ses récits qu'elle devinait embellis et tournés à son avantage.

Et un jour, il parla de l'Amérique. Cette terre coloniale, entourée de mythes, ce nouveau paradis terrestre. Cette terre qui promettait une nouvelle vie à tous ceux qui iraient la fouler. Ces puits d'or noir, ces mines d'or brut... Depuis, la belle blonde ne fit qu'en rêver. Dans ses songes, elle se trouvait au bras d'un irlandais – ou d'un hollandais, peu lui importait ! – un homme ayant fait une nouvelle fortune en Amérique. Vendeur de cigares ou à la tête d'une compagnie de métallurgie… elle était couverte d'or et de bijoux. L'humiliation de l'opéra de Paris était définitivement oubliée, et elle n'avait plus à vendre son corps chaque nuit.

Doucement, elle ouvrit les yeux. Ce début de novembre rendant les matins doux, c'était une bonne chose que les draps étaient encore chauds, bien qu'à moitié tombés au sol. Elle ne songea même pas à se couvrir. L'homme était encore endormi à côté d'elle, à en juger par les paisibles soulèvements de sa poitrine. Délicatement, elle sortit du lit et se couvrit d'une simple étoffe de soie, puis se mit devant la fenêtre pour admirer le lever du soleil, en prenant soin d'éviter de faire craquer le planchers sous ses pieds légers. Elle soupira, un sourire se dessinant sur ses lèvres, repensant au songe de cette nuit. Charlotte se servit du vin ouvert la veille, encore frais, à sa surprise. Elle croisa les bras, verre à la main, et profita du spectacle du réveil de Paris.

_________________
Moi, c'est #8E7A9C. ♥️


Mes lèvres sont à vous si vous y mettez le prix.
Vous donner l'illusion que je suis tout à vous pour un soir, vous donner l'illusion que vous menez la danse... Ceci est mon jeu, ce sont mes règles, et je suis la pièce maîtresse. Vous n'êtes qu'un vulgaire pion.
- code ©️ MllePoupettesky, gifs ©️ bolina, tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanuel De Dampierre
Jackdaw • « I will choose my path »
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 12/09/2016
Age : 26
Double(s) compte(s) : No
Âge du personnage : 47ans
Nationalité : Française ; Normandie
Condition : Capitaine du Jackdaw

Feuille de personnage
Niveau:
31/60  (31/60)
Influence:
0/16000  (0/16000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Re: ❃ Charlotte Letellier ft. Emanuel de Dampierre | A new beginning [flashback]   Mer 21 Déc - 13:10



A new beginning [Flashback] Charlotte Letellier
Cela faisait combien de temps que Manu avait finit à Paris ? Quelques semaines tout au plus ? Et il n'était pas venu pour faire du tourisme, bien au contraire, dès son arrivé il cherchait à contacter la Confrérie de Paris, il avait un paquet à leur donner sous la demande du Mentor des Caraïbes. Une distance pareil... Il y avait plutôt intérêt que se soit bien payer à son retour. Enfin, il était pas vraiment près de rentrer vu le temps qu'il prenait pour trouver ces crétins... Et c'est que sa commençait un peu à l'ennuyer à la longue alors... Emanuel avait finit par très vite se rendre dans un bordel. Quoi ? Il parait que les femmes de Paris sont magnifique et depuis le temps qu'il n'était revenu au Pays autant en profiter, non ?

Et c'est là, qu'il la rencontra. Bien que toutes ces femmes étaient plus belles les unes que les autres... C'est sur cette belle blonde que son regard fut directement attiré. Ce visage si doux, ces cheveux d'or et brillant... Il y avait aucun mot pour dire à quel point elle était belle. D'ailleurs s'était elle qu'il choisissait à chaque fois qu'il revint au bordel.  Le pirate avait trouvé fort amusant qu'elle ait finit par s'intéresser à ces voyages, ces aventures, et il ne se faisait pas prier pour les lui raconté. Si sa pouvait lui faire plaisir ? Il avait beau avoir l'air d'une menace, il était pas pour autant si mauvais. Chaque pirate était différent et il faisait partie de ces hommes qui avait beau tué et voler sans se poser de questions, il était également un homme bon.

Encore une fois il était venu passé la nuit avec cette douce Charlotte d'ailleurs, le soleil avait beau montré le bout de son nez, Dampierre dormait encore. Paisiblement. Depuis combien de temps ne dormait-il pas aussi bien ? Un long moment, depuis... qu'il était en mer même. Après tout, il avait pas vraiment le temps de sérieusement se reposer, on ne sait jamais ce que l'océan pouvait prévoir et encore moins ce qui pouvait se passé. Le danger était présent à chaque minutes de leur vie et il faisait en sorte que tout se passe bien, que ces hommes restent en vie le plus longtemps possible. Ce cher Capitaine avait l'air de vouloir prendre soin de la sécurité de son équipage dis donc.

Ce n'est qu'au bout d'un moment, se tournant sur le côté qu'il se réveilla doucement, constatant alors qu'il était seul dans le lit. Visiblement la damoiselle était réveillée bien avant lui. Il sourit doucement, repensant à cette nouvelle nuit passé avec cette beauté, avant de doucement se redressé, observant la chambre d'un rapide regard, ces pupilles bleus finirent sur la jeune femme, qui buvait un verre en regardant par la fenêtre. Il se massera doucement la nuque, avant de sortir du lit alors qu'il attrapa son pantalon qui traînait sur le sol et le voilà qu'il l'enfilait tranquillement. Emanuel aurait bien voulu resté encore un peu, mais soné quipage l'attendait depuis bien trop longtemps maintenant et il devait reprendre la mer. Il avait donner le colis  à la Confrérie depuis deux jours maintenant, il était grand temps de retourner d'ou il venait.

 « Depuis quand es-tu réveillée, hm ? »

Elle aurait très bien put le réveillé si elle avait voulu, ou même le voler ? Non ? Ce n'est pas comme si ce genre de chose ne lui était jamais réellement arrivé et puis, à l'heure actuel, il ne cherchait plus du tout à récupérer son argent si sa arrivait. Après tout, il en avait bien assez depuis toutes ces années. Et certaines d'entres elle avait bien besoin d'un supplément. Après tout, il avait pas l'impression que la vie de ces femmes soient si facile. Il s'étira alors en approchant de la fenêtre, jetant un coup d'oeil à l'extérieur. Les habitants se réveillaient... Visiblement il allait pas faire si mauvais que ça et ce n'était pas plus mal, après tout se serait bien mieux ainsi pour son voyage jusqu'à ce qu'il rejoigne le port... A dos de ce foutu canasson.

Le tatoué se mettra à sourire doucement, avant de quitter la fenêtre pour se mettre à s'habiller, attachant ces effets à sa ceinture, il agitera légèrement les bras, avant de poser son regard sur la jeune femme.

« Se fut un plaisir de te rencontrée, gente dame. Je vais malheureusement devoir y aller, un long voyage m'attend.»

Esquissant son plus beau sourire à l'encontre de Charlotte, Emanuel se faisait des plus charmant, autant laisser un bon souvenir à la jeune femme. N'est-ce pas ce qu'il faisait à chaque fois ?


_________________

Code paroles: teal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Letellier

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 20
Âge du personnage : 26 ans
Nationalité : Française
Condition : Courtisane

Feuille de personnage
Niveau:
1/60  (1/60)
Influence:
0/2000  (0/2000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Re: ❃ Charlotte Letellier ft. Emanuel de Dampierre | A new beginning [flashback]   Mer 21 Déc - 19:44

A new beginning





flashback ft. Emanuel de Dampierre


Sirotant son verre, elle vit dans le reflet de la fenêtre le bel homme blond se lever. Les souvenirs de la soirée passée lui revinrent et elle ne put s'empêcher de sourire une nouvelle fois. Lui laissant croire qu'elle était perdue dans ses pensées, elle fixa son reflet, lèvres posées sur le verre à moitié vide de vin, un air espiègle sur son visage. Il y avait quelque chose dans cet homme qui la fascinait. Ses récits étaient beaucoup trop innocents pour sa stature. Pour avoir entretenu une liaison avec les plus grands noms de Paris, de simples officiers de police aux illustres parlementaires, Charlotte s'amusait à déceler chez ses clients leurs histoires, ces faits et gestes trop honteux ou politiques pour être révélés à la plèbe de Paris. La belle blonde savait que cet homme lui cachait quelque chose, et ce mystère la captivait.

Au sujet du métier réel de son client, quiconque voyant ses tatouages le devinait. Seuls ceux qui ont dompté la mer reviennent au pays couverts d'encre. Lorsqu'elle était enfant, au Havre, elle avait l'habitude de voir ces hommes, marins ou pirates, arborant fièrement les traits noirs creusés dans leur chair, souvenir des tropiques qu'ils chérissaient comme de vrais trésors.

« Depuis quand es-tu réveillée, hm ? »

Charlotte fit mine d'avoir été interrompue de sa rêverie, et se retourna pour lui faire face, visiblement surprise. Lorsqu'il s'approcha d'elle, elle passa doucement sa main libre à son cou, et plongea son regard dans le sien. C'est ainsi qu'elle finissait ses lendemains, insufflant telle une créature marine des plus exquises un petit souffle d'amour dans l'esprit de ses clients, faisant briller ses beaux yeux pour finir en beauté. Elle fit glisser la paume de sa main sur ses muscles, s'arrêtant sur le tatouage présent sur sa poitrine qu'elle considéra un instant.

« Je viens de me lever. N'aie crainte, le coq vient de chanter, tu n'as rien perdu de ta matinée. »

A la vue de son sourire, elle retira sa main et le laissa s'habiller. Tranquillement, elle finit son vin, murmurant une douce chanson parisienne, et rangea dans sa petite boite en bois la pièce qu'il lui avait donnée. C'était ainsi que les courtisanes reçevaient leurs dû. Une piece dotée d'un trou en son centre, peinte de chérubins et de grapes de raisins, était donnée par Antoine au prétendant, lorsqu'il payait son droit d'entrée au bordel. Elle passait ensuite aux mains de la femme de joie choisie. Cette pièce était remise à la fin de la journée à son supérieur, qui faisait les comptes, et elle reçevait sa paie. Ce bordel était divisé en trois étages, chacun correspondant à un niveau social, et à une pièce distinctive. Celle qu'elle venait de cacher dans ses affaires témoignait de sa place de favorite au bordel, ainsi divisé comme une sorte de cour à la façon des rois. Il fallait donc bien un bon sac de pièces sonnantes et trébuchantes pour espérer monter au troisième étage.

Il était donc riche, plus téméraire qu'il ne voulait le faire croire, et était peut être un des seuls clients qu'elle ne pouvait encore totalement déchiffrer.

« Se fut un plaisir de te rencontrée, gente dame. Je vais malheureusement devoir y aller, un long voyage m'attend. »

Long voyage ? Était-ce bien ce qu'elle pensait ? Le visage de la belle blonde s'illumina soudainement. Elle se précipita contre lui, fougueuse d'excitation. Ce faisant, l'étoffe de soie découvrit son épaule droite ainsi que son sein, sans qu'elle n'y porta grande importance. Elle posa ses mains sur son torse, le sourire aux lèvres.

« Tu retournes en Amérique ? Ce matin même ? »

Et sans lui laisser le temps de répondre, elle reprit de plus belle :

« Est-il vrai qu'il est possible d'y prendre un nouveau départ ? Une nouvelle identité ? »

Oh, elle n'allait pas laisser filer une si belle opportunité si facilement, ça non...

_________________
Moi, c'est #8E7A9C. ♥️


Mes lèvres sont à vous si vous y mettez le prix.
Vous donner l'illusion que je suis tout à vous pour un soir, vous donner l'illusion que vous menez la danse... Ceci est mon jeu, ce sont mes règles, et je suis la pièce maîtresse. Vous n'êtes qu'un vulgaire pion.
- code ©️ MllePoupettesky, gifs ©️ bolina, tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanuel De Dampierre
Jackdaw • « I will choose my path »
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 12/09/2016
Age : 26
Double(s) compte(s) : No
Âge du personnage : 47ans
Nationalité : Française ; Normandie
Condition : Capitaine du Jackdaw

Feuille de personnage
Niveau:
31/60  (31/60)
Influence:
0/16000  (0/16000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Re: ❃ Charlotte Letellier ft. Emanuel de Dampierre | A new beginning [flashback]   Mer 21 Déc - 20:22



A new beginning [Flashback] Charlotte Letellier
Oh il aurait put passé toute la matinée au lit que cela ne l'aurait pas vraiment déranger, Manu' avait l'habitude de ce genre de moment quand il passait la nuit avec une femme et parfois il partait très tôt, alors que son amante d'un soir dormait encore. Cela dépendait. Il se foutait de pas mal de choses et faisait toujours ce qu'il voulait, encore plus quand il trouvait un intérêt personnel.

Enfin, le regard du pirate se posera sur la jeune femme lorsqu'elle se précipita sur lui, sur le moment, il se demandait réellement ce qu'elle avait tout d'un coup, mais Manu' restait pas moins un homme et il adorait avoir le corps d'une magnifique femme contre lui. Peut importe s'il avait passé la nuit avec elle ou non. Un sourire se dessina sur son visage, alors que ces mains parcourra les flancs  de la damoiselle, qui avait visiblement l'air fort intéresser par l'Amérique. Est-ce que ce qu'il lui avait conté l'avait faire rêvée ? Qui sait ? Aussi belle qu'elle pouvait l'être, Emanuel avait tout de même du mal à cernée la jeune femme. Lui qui arrivait pourtant à savoir quelque genre de personne il avait en face de lui. Mais était-ce si important ?  Il hocha la tête positivement face à ces interrogation avant de répondre.

 « ... Tu sais, dès lors ou tu prends la mer, peut importe la destination du navire, c'est quand tu es monté dessus que tu peux avoir une nouvelle vie. »

Après tout, ne l'avait-il pas fait ? Bien sur que si, il était partie du domaine familial, quittant toute ces responsabilités de noble héritier. Il ne le regrettait pas, après tout s'était pour échappé à une vie qu'il ne désirait pas. La seul chose qu'il regrettait était d'avoir abandonné son petit frère, qui lui avait écrit récemment d'ailleurs. L'Amérique lui permettrait de retrouver un neveu dont il ne savait rien... Et également afin d'accomplir cette foutu mission pour la Confrérie. Il était un pirate fort occupé, mais encore plus quand la Confrérie venait à lui demander certains service.

Dampierre regardera la jeune femme avec curiosité, il ne s'attendait pas vraiment à ce qu'un jour on vienne lui demander ce genre de chose, et elle avait l'air bien intéressé par ce possible rêve de nouvelle vie sur le continent américain.

 « Pourquoi cela t'intéresse-t-il à ce point, lady ? »

Demanda-t-il alors que son visage finit par se rendre dans le cou de la demoiselle, déposant un baiser sur sa peau, avec douceur, malgré ces aires de brutes. Il avait beau avoir payé, il était certes sur le point de partir, Emanuel était bien le genre à en profiter encore un peu avant chacun de ces départs. Après tout, ne voulait-il pas laisser un certains souvenir de sa personne à toutes ces femmes ? Bien sur que si, peut importe si cela était en bien ou en mal, Dampierre faisait qu'il voulait, quand il le voulait. Bien sur, sans non plus trop en abusé. Restons gentleman, monsieur Noble.


_________________

Code paroles: teal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Letellier

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 20
Âge du personnage : 26 ans
Nationalité : Française
Condition : Courtisane

Feuille de personnage
Niveau:
1/60  (1/60)
Influence:
0/2000  (0/2000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Re: ❃ Charlotte Letellier ft. Emanuel de Dampierre | A new beginning [flashback]   Mer 21 Déc - 23:47

A new beginning





flashback ft. Emanuel de Dampierre


Il avait prononcé les seuls mots que Charlotte voulait entendre :

« Peut importe la destination du navire, c'est quand tu es monté dessus que tu peux avoir une nouvelle vie. »

Ces mots raisonnèrent dans son esprit et firent battre son cœur d'excitation. Une étincelle brilla dans ses yeux couleur ambre alors qu'une flamme d'espoir embrasa son âme. Elle aurait donc peut être cette chance, celle de repartir à zéro, fuir ce métier et ce milieu dont on ne sort pas honorée mais insultée, et qui vous jette dès la première ride, ce même monde pourtant qui lui avait permis de vivre convenablement, et lui avait appris à aimer son corps, assumer sa sexualité. Ce bordel, sa nouvelle famille, qui l'avait épaulée mieux que quiconque aurait pu le faire. La fuir, l'oublier, l'effacer de sa vie entièrement sans qu'aucun témoin ne puisse contredire ses mensonges. Elle fut prise d'une envie d'aventure et de dangers qu'elle n'avait jamais ressentie auparavant. Un nouveau futur s'offrait peut être à elle et elle devait se dépêcher de saisir cette chance...

* Mais comment le convaincre ? *

Lorsqu'elle sentit ses lèvres sur son cou, elle se déroba à son étreinte, tout en prenant soin de caresser sa joue pour ne point l'offenser. Après tout, c'était elle et elle seule qui décidait du moment, de l'endroit, et selon ses envies. Bien qu'elle désirait ardemment cet homme dont elle éprouvait un attachement certain, elle était d'autant plus attachée à ses principes et ne se laissait pas faire si facilement.

Ses pensées se perdaient, s'emmêlaient, et l'alarmaient. Il ne fallait pas qu'elle perde sa lucidité. Si elle devait aller en Amérique, il lui fallait un plan, et ce, dès maintenant. La courtisane n'était pas riche, et sa bourse peu remplie, toutefois elle avait amassé assez de présents en or et en argent de ses clients pour se faire rapidement un capital solide. Il lui faudrait donc, sur place, trouver un mariage avantageux, avec un bourgeois fortuné, ou un homme d’État ou d'administration.

Ses rapides ébauches de plan lui firent comprendre qu'elle n'allait certainement pas y arriver seule. Et vu l'homme dont les bras tenaient fermement ses hanches contre lui, il fallait mieux ne pas passer par quatre chemins.

« Je veux une nouvelle vie. Je veux recommencer à zéro. » dit-elle, d'une voix assurée. « Aide-moi à fuir ce pays. »

_________________
Moi, c'est #8E7A9C. ♥️


Mes lèvres sont à vous si vous y mettez le prix.
Vous donner l'illusion que je suis tout à vous pour un soir, vous donner l'illusion que vous menez la danse... Ceci est mon jeu, ce sont mes règles, et je suis la pièce maîtresse. Vous n'êtes qu'un vulgaire pion.
- code ©️ MllePoupettesky, gifs ©️ bolina, tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanuel De Dampierre
Jackdaw • « I will choose my path »
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 12/09/2016
Age : 26
Double(s) compte(s) : No
Âge du personnage : 47ans
Nationalité : Française ; Normandie
Condition : Capitaine du Jackdaw

Feuille de personnage
Niveau:
31/60  (31/60)
Influence:
0/16000  (0/16000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Re: ❃ Charlotte Letellier ft. Emanuel de Dampierre | A new beginning [flashback]   Jeu 22 Déc - 15:37



A new beginning [Flashback] Charlotte Letellier
Le regard porter sur le visage de cette belle damoiselle... Emanuel avait un peu de mal à analyser ce qu'elle venait de lui demander. Sérieusement ? Elle désirait quitter le Pays ? Ce genre de décision ne se faisait pas comme ça, sur un coup de tête, lui même avait fait la même chose il y a bien des années de cela. Bien que lui, ne regrettait pas d'être partie en vu de tous les aventures qu'il avait fait en mer, il avait juste regretter d'avoir abandonné son petit frère. Si Charlotte voulait réellement partir, il fallait qu'elle en soit certaine. A cent pour-cent.

Après tout, si le pirate finissait par accepté, dans le cas ou elle finissait par changer d'avis, il était hors de question que le Capitaine face demi-tour pour la ramener. Et Dampierre n'aimait pas qu'on lui face perde son temps pour rien. Il avait certes un bon fond, il fallait pas non plus le prendre pour une girouette. Il avait tué pour moins que ça. Pourtant, il ne put s'empêcher de sourire face à cette demande, fort amusé par la situation. C'était la première fois qu'une courtisane lui demandait de l'aider à fuir son pays. Il savait qu'il allait à de gros ennuies s'il finissait par accepté, aussi bien avec le propriétaire des lieux qu'avec son propre équipage. Après tout, une bande d'hommes n'ayant pas de vu de femmes depuis un moment... Ces gars allaient vite péter un plomb. Mais, Dampierre savait qu'il réussirait à les tenir à bonne distance et ils ne tenteront rien en présence de leur Capitaine.

 « Il va falloir que tu sois plus convaincante que ça si tu veux réellement quitter le pays, ma belle. Ce genre de décision ne se fait pas à la légère, est-tu réellement sur de ce que tu veux ? »

Qui ne le serait pas ? Après tout, il avait parfaitement conscience que la plupart de ces femmes finissaient à un moment donné rejetée, insultée, il avait déjà vu ça plus d'une fois, même dans les Caraïbes. Emanuel venait de loin et il avait suffisamment d'années derrière lui pour comprendre. Mais à l'heure actuel, le Capitaine pirate voulait juste être réellement sur de la décision de cette magnifique damoiselle. Il en avait rien à faire des possibles ennuies qu'il finirait par avoir s'il finissait par accepté la venu de cette fille sur son navire et de l'emmener en Amérique, et puis, c'était sur sa route de toute façon, il avait en aucun cas besoin de faire un détour quelconque, fort heureusement d'une certaine façon.

Et encore, même si s'était le cas, Emanuel n'était pas un mauvais bougre malgré sa fonction, il était près à aider. D'autant plus quand il s'agissait d'une femme. Le pirate posera le regard sur le visage de Charlotte, alors qu'il vint à jouer avec une mèche de ces cheveux d'or. Si belle, si fragile. Était-elle réellement près à bravé les océans jusqu'en Amérique ? Un si long voyage était fait de multiple danger, avait-elle au moins conscience de cela ?

 « Dans quel cas j'accepte de t'emmener, combien de temps mettras-tu pour rassembler tes affaires ? Uniquement le minimum. De plus, je doute que ton cher propriétaire soit suffisamment idiot pour se douter de rien si on sort d'ici tout les deux.»

Bien qu'il en avait que faire du détail sur les affaires de la jeune femme, il était bien plus préoccupé par le fait de la faire sortir du bordel sans qu'on ne se doute qu'il était... d'une certaine façon... en train de kidnappé la fille d'un propriétaire qui serait sûrement peut ravi de constater qu'une de ces filles avait décidé de partir. Oh il n'avait pas peur d'avoir des ennuis, après tout, le danger et les potentielles ennemis faisait partie de son quotidien.


_________________

Code paroles: teal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Letellier

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 20
Âge du personnage : 26 ans
Nationalité : Française
Condition : Courtisane

Feuille de personnage
Niveau:
1/60  (1/60)
Influence:
0/2000  (0/2000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Re: ❃ Charlotte Letellier ft. Emanuel de Dampierre | A new beginning [flashback]   Jeu 22 Déc - 18:10

A new beginning





flashback ft. Emanuel de Dampierre


Lui demander si elle était sûre, c'était comme demander à un enfant s'il voulait un bonbon. Charlotte avait l'habitude des caprices, qui étaient pour la plupart le pur fruit de son intuition. Elle était persuadée d'avoir une bonne étoile qui la guidait vers le droit chemin. Tous les souvenirs de son départ du port du Havre ressurgirent soudainement. Elle se rappela de cette jeune femme qu'elle était, à dix-neuf ans, montant sur un bateau de marchand de cidre de Normandie, direction Paris, dont le capitaine approvisionnait régulièrement l'auberge de sa mère. Elle revoyait la figure d'André, l'apprenti penché sur ses caisses, se cachant de son supérieur car il avait déjà ouvert une bouteille, grâce à qui elle trouva un logement peu coûteux dans la capitale. Mais lorsque l'image de Monsieur Minou – c'était l'affectueux surnom qu'utilisaient les favorites pour parler d'Antoine – surgit de ses pensées, elle ne put réprimer ce petit pincement au cœur qui la prit.

Toute sa vie, elle la lui devait. Elle aurait finit par mourir dans ce taudis infesté de rats, condamnée à chanter dans ces bars miteux le restant de sa petite vie, s'il n'avait pas été là pour lui proposer un toit, un travail, une nouvelle famille, enfin. Toutefois, elle savait pertinemment sa destinée si elle restait ici. Il l'aurait utilisée jusqu'à ce qu'elle ne plaise plus aux clients, et là, il l'aurait remise dans ce bar miteux. De toutes façons, Antoine ne se faisait sûrement pas d'illusions. Il connaissait le caractère fougueux de son amie, il savait qu'elle ne pouvait être enfermée trop longtemps. Et cela faisait bien quatre ans, presque cinq, que la jeune femme vendait ses formes entre ces murs.

Se mêlèrent alors tous les cauchemars qu'elle avait vécu, en passant par les insultes aux coups, ces clients qui la forçaient alors qu'elle refusait de les voir, et toutes ces grossesses qu'elle avait interrompu pour le bien de son métier, pour garder sa place, tous ces stratagèmes qu'elle mettait en place pour ne plus jamais avoir à avaler cette mixture horrifiante qui était sensée provoquer des fausses-couches, qui la rendaient malade à en mourir.

Oui, elle était prête. Prête à quitter cette chambre dans laquelle elle voulait laisser tout son passé, prête à quitter ce bordel qui lui apportait plus de mal que de bon, prête à quitter Paris, cette ville qui semblait être à bout de nerfs, et menaçait d'exploser.

La douce caresse l'apaisa un peu.

« Dans quel cas j'accepte de t'emmener, combien de temps mettras-tu pour rassembler tes affaires ? Uniquement le minimum. »
« Crois moi, une courtisane n'a que son corps, la plupart du temps. Ou on ne serait pas ici. Mais en ce qui concerne le minimum... »

Charlotte ouvrit une de ces fausses portes peintes pour correspondre aux motifs muraux de sa chambre, derrière laquelle se trouvaient des étagères. Cette pauvre armoire ne contenait qu'une robe de bon tailleur qu'elle ne sortait que lorsqu'un client haut placé souhaitait l'avoir à son bras lors d'une représentation ou un bal, un sac de cuir, un petit coffret de bois, ainsi qu'une robe de ville, qu'elle enfila. La jeune femme plia rapidement sa robe de bal – qui d'ailleurs, n'était techniquement pas à elle, mais à son supérieur – et la rangea dans le sac de cuir, déposant au dessus de l'étoffe le coffret. Avant de refermer le sac, elle fit un rapide tour devant le petit bureau à côté de la fenêtre, et tira d'un tiroir une lettre déjà écrite accompagnée de deux bourses, l'une visiblement pleine à craquer, l'autre presque vide. Elle jeta la bourse légère dans le sac, le referma, et glissa la lettre dans sa poitrine. Elle prit soin d'attacher la bourse pleine autour de son poignet pour ne pas la perdre, la tenant fermement dans sa main.

« De plus, je doute que ton cher propriétaire soit suffisamment idiot pour se douter de rien si on sort d'ici tout les deux. »

Charlotte sourit et se contenta d'ouvrir la fenêtre, et un sourire malicieux se dessina sur son visage.

« Tu n'es pas le premier avec lequel je fuis cet endroit en cachette... »

C'est que certains jeunes hommes qui n'avaient pas de quoi accéder au troisième étage étaient non seulement beaux, mais à son goût. Et ce n'était pas parce qu'elle en avait fait son métier qu'elle allait s'en priver. Depuis ses premières sorties nocturnes et amoureuses, la courtisane avait prit soin de prendre la chambre qui donnait sur la toiture du second étage, d'où étaient accessible les combles de l'apothicaire, qui laissait toujours les fenêtres de son grenier ouvert pour aérer l'espace de l'odeur de ses mixtures. De là, ils n'auraient plus qu'à descendre et courir très vite avant que le vieillard ne leur jette deux trois flacons et n'appelle la garde.

* Oh seigneur, faîtes qu'il accepte! *

_________________
Moi, c'est #8E7A9C. ♥️


Mes lèvres sont à vous si vous y mettez le prix.
Vous donner l'illusion que je suis tout à vous pour un soir, vous donner l'illusion que vous menez la danse... Ceci est mon jeu, ce sont mes règles, et je suis la pièce maîtresse. Vous n'êtes qu'un vulgaire pion.
- code ©️ MllePoupettesky, gifs ©️ bolina, tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanuel De Dampierre
Jackdaw • « I will choose my path »
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 12/09/2016
Age : 26
Double(s) compte(s) : No
Âge du personnage : 47ans
Nationalité : Française ; Normandie
Condition : Capitaine du Jackdaw

Feuille de personnage
Niveau:
31/60  (31/60)
Influence:
0/16000  (0/16000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Re: ❃ Charlotte Letellier ft. Emanuel de Dampierre | A new beginning [flashback]   Ven 23 Déc - 18:02



A new beginning [Flashback] Charlotte Letellier
Visiblement, la damoiselle avait tout prévu pour son départ, Emanuel ne pouvait que le constaté alors qu'il se contentait de l'observé réunir ces affaires, du moins le peu qu'elle avait. Après tout, depuis le temps, il se doutait forcément que ces filles n'avaient pas grand chose, tout autant qu'il se doutait que la plupart, au bout d'un moment finissait à la rue, ou retournait d'ou elles venaient. Si Manu' pouvait au moins aidé, pourquoi ne le ferait-il pas ? Il avait beau être un pirate, cela ne faisait pas de lui le pire des hommes sur terre. Pour ça, il en avait vu d'autres.

Le Capitaine pirate ne put s'empêcher d'esquisser un sourire quand elle vint à dire qu'il ne serait pas le premier avec qui elle s'enfuyait. Oui mais, il serait le premier à réellement l'aider à quitter ce pays et à ne pas revenir. Il avait beau faire mine de réfléchir à l'idée de l'emmener, Emanuel avait déjà prit sa décision depuis quelques minutes maintenant. Il se massera doucement la nuque, avant d'avancer vers la jeune femme, jetant un coup d'oeil par la fenêtre qu'elle avait ouverte. Ouais. Pourquoi pas. Ha sa lui rappelait ces années de jeunesse, il jetera un coup d'oeil vers la damoiselle avant de sourire, haussant légèrement les épaules.

 « Bien. Je t'emmène. Ne change pas d'avis dans une heure, je ne ferais pas demi-tour. »

Autant qu'il soit clair sur se fait. Après tout, Manu n'hésitera pas à laisser planter là si elle voulait rentré... enfin... Revenir au bordel. Il était pas le genre à faire dix kilomètres pour rien et puis n'avait pas vraiment le temps pour ce genre de choses. Son équipage l'attend, ils sont relativement pressé de quitter le continent afin de repartir en mer. Tout comme Manu d'ailleurs, qui préfèrait largement navigue qu'être sur terre.

Il regardera de nouveau par la fenêtre, avant de littéralement sortir en se tenant au rebord pour finir par rejoindre le toit d'en face, des plus agiles possible. Ha les années d'entraînements à la Confrérie lui servait bien et puis, il s'entretenait suffisament pour ne pas perdre de son agilité. Il regardera vers la gente dame, s'assurant alors qu'elle suivait le mouvement et... surtout qu'elle ne se blesse pas. Avait-elle pas dit qu'elle avait fait ça plus d'une fois ?

L'homme a la chevelure blonde se faufilera par la fenêtre et regardera un peu autour de lui... Ha oui, tout de suite c'était un autre décor en tout cas. Autant rester le plus discret possible, même si des ennuies avec la garde ou non ne le dérangeait pas plus que ça. Il abordait bien des navires espagnoles, anglais, français, il tuait sans vergogne et volait tout ce qui pouvait lui être utile. Il allait pas râler avec quelques hommes de la garde en train de le poursuivre, n'est ce pas ? Même s'il valait mieux évité quand un belle jeune femme l'accompagnait.

 « Qu'est-ce que tu comptes faire en arrivant en Amérique, hmm ? »

Il pouvait bien être un peu curieux, non ? Il était de nature et beaucoup de chose pouvait l'intéressé, et bien qu'il s'y rendait pour des affaires privés et familial. Manu espérait également faire un peu de business et éventuellement engager quelques types. Durant son voyage jusque là, il avait perdu quelques hommes en cours de route, et même s'il savait que son second tenterait d'engager d'autres hommes pour compléter l'équipage, il savait parfaitement que d'autres ne survivrait pas. Surtout en cas d'attaques.

Enfin, la prochaine étape ? Quitter cet endroit, prendre un cheval et direction le port à quelque jours de Paris. Il n'y a plus qu'à se bouger, n'est-ce pas ?


_________________

Code paroles: teal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Letellier

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 20
Âge du personnage : 26 ans
Nationalité : Française
Condition : Courtisane

Feuille de personnage
Niveau:
1/60  (1/60)
Influence:
0/2000  (0/2000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Re: ❃ Charlotte Letellier ft. Emanuel de Dampierre | A new beginning [flashback]   Ven 23 Déc - 22:17

A new beginning





flashback ft. Emanuel de Dampierre


Lorsqu'elle le vit enjamber la fenêtre, elle ne put réprimer un cri de joie. Sans même jeter un dernier coup d'oeil vers cette chambre dans laquelle elle vécut ces quatre dernières années, elle retira ses chaussures qu'elle mit dans le sac, pour ne pas glisser, et suivit son partenaire. Décidément, il était bien agile pour un pirate ! Ce qui ne faisait que confirmer ses soupçons quant aux secrets qu'il dissimulait. Quelque chose lui disait qu'il était bien plus qu'un simple truand des mers. Elle en avait déjà vu au Havre, et lui ne faisait visiblement pas que du commerce illégal ou des pillages.

Délicatement mais sûrement, elle descendit les tuiles du toit, un sourire enfantin aux lèvres, non consciente du danger. Elle s'aida d'une poutre extérieure pour grimper sur le toit d'en face, dépassa le beau pirate dans sa course et se faufila à travers la fenêtre de l'apothicaire dans le grenier de la boutique. Charlotte remit ses ballerines et prit un instant pour humer une dernière fois l'étrange odeur des remèdes du scientifique. De tout Paris, c'était peut être ce simple arôme qui lui manquerait le plus.

 « Qu'est-ce que tu comptes faire en arrivant en Amérique, hmm ? »

Très très bonne question. Ce n'était pas comme si la courtisane connaissait une autre société que celle de la capitale du royaume de France. Les dynamiques sociales n'étaient sûrement pas les mêmes, mais elle comptait miser gros sur le mensonge, une fois sur la terre coloniale.

« Si j'ai de la chance, je m'invente le profil de la femme parfaite et je me trouve un homme d'influence à marier. Ou si le destin le veut, je finirais femme de chambre et Dieu me garde de la prostitution ! Ce sera toujours mieux que rester ici. Mais dépêche toi, le vieux est aigri, il me connaît maintenant et il hurle à la mort dès qu'il m'aperçoit. »

Le cri rauque qui suivit ses paroles indiquait que le vieillard en question les avait déjà découvert. Sans même hésiter, elle prit la nappe posée sur la table devant elle, et en renversant les mixtures, elle la jeta sur l'apothicaire, lui coupant la vision et l'empêchant de se mouvoir un court instant. Le pauvre pharmacien devait se lasser du même scénario à la longue, et elle fut même surprise qu'il n'avait pas encore appris à esquiver ce bout de tissu depuis.

« Hâte toi, il va crier à la garde ! »

Ce qu'il fit, sans attendre, toutefois ses cris furent étouffés par le tissu et il était peu probable que quelqu'un l'aie entendu. Elle profita de la perte d'orientation de l'homme pour le pousser – non sans trop de violences – contre le mur, laissant le passage libre vers l'escalier. Tirant le bras de son ancien client pour l'entraîner avec elle, mais le lâchant pour ne pas les gêner dans leur course, la jeune femme se mit alors à dévaler les escaliers, et en sortant de la boutique, vira à gauche dans une ruelle sombre qui sentait extrêmement mauvais. Le pauvre apothicaire s'égosillait et l'insultait de tous les noms en lui promettant de la retrouver et d'en finir une bonne fois pour toute. Hélas pour lui, il n'allait plus jamais la revoir. Rentrant dans un taudis aux airs de squat à vermine et voleurs, elle ferma la porte derrière Emanuel et soupira un instant.

« Il me faut déposer une lettre à un ami avant que l'on parte, il est logé aux rues des Fourneaux. C'est à deux rues d'ici, ce sera rapide. »

Sans vouloir se justifier, elle rajouta, sans vraiment penser à ce qu'elle disait :

« C'est pour ma mère. »

Puis elle sortit par la seconde entrée, qui donnait sur la rue.

_________________
Moi, c'est #8E7A9C. ♥️


Mes lèvres sont à vous si vous y mettez le prix.
Vous donner l'illusion que je suis tout à vous pour un soir, vous donner l'illusion que vous menez la danse... Ceci est mon jeu, ce sont mes règles, et je suis la pièce maîtresse. Vous n'êtes qu'un vulgaire pion.
- code ©️ MllePoupettesky, gifs ©️ bolina, tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanuel De Dampierre
Jackdaw • « I will choose my path »
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 12/09/2016
Age : 26
Double(s) compte(s) : No
Âge du personnage : 47ans
Nationalité : Française ; Normandie
Condition : Capitaine du Jackdaw

Feuille de personnage
Niveau:
31/60  (31/60)
Influence:
0/16000  (0/16000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Re: ❃ Charlotte Letellier ft. Emanuel de Dampierre | A new beginning [flashback]   Ven 23 Déc - 23:37



A new beginning [Flashback] Charlotte Letellier
Elle avait l'air tellement ravie qu'il finisse par accepté de l'emmener en Amérique, et d'un côté, cela n'étonnait même pas le pirate. Après tout, il avait cerné le fait qu'elle désirait plus que tout quitter cette vie, ce pays. La France d'ou venait également Emanuel, d'ailleurs, il aurait très bien put faire un détour par la Normandie en arrivant, histoire d'aller voir ce que devenait le domaine familial, si ces parents étaient encore en vie. Bien qu'il avait un doute sur ce sujet, depuis toutes ces années, et il n'avait jamais réellement demander ce qu'il en était dans les lettres qu'il échangeait avec son frère cadet. Peut-être même, qu'André n'osait même pas lui en parler, non plus, qui sait ?

Ce n'était pas réellement le moment de pensé à ce genre de chose pourtant, le pirate chassa tous ces souvenirs de sa tête et ces pensées, il fallait qu'il se concentre sur le moment présent, pour l'instant, il s'agissait de quelque chose de bien plus important que tout le reste. Enfin, d'une certaine façon. Le Pirate posera son regard sur la jeune femme alors qu'elle répondait à son interrogation. Alors... Comme ça elle comptait se marier avec un homme riche, s'inventer une nouvelle vie ? Emanuel se contentait de hocher la tête, bien qu'il espérait qu'elle ne se perde pas trop dans ces mensonges. Après tout... A un moment donné, notre passé finissait par nous rattraper, peut importe le nombres de mensonges qu'on finissait par raconter. Manu' en avait parfaitement conscience, et il évitait donc de parler de son passé à qui que se soit. Tout ce qu'on peut savoir, c'est qu'il était français. Ni plus. Ni moins.

Il suivra la jeune femme, visiblement pressée, enfin... il fut un peu forcer en vu du fait que le vieux et propriétaire des lieux finissait par arrivé. Dans un premier temps, Emanuel voulu l'assommer d'un bon coup en pleine tête, mais visiblement, Charlotte, fort habituée de passé par là... de ce qu'il avait put comprendre... fut plus rapide que lui et il ne put s'empêcher de sourire. Quelques peu amusé tout de même par la situation. Ma fois, il éviterait d'user de la force et de la violence pour le moment. Cela ne lui ferait pas de mal pour une fois d'ailleurs.

« Hâte toi, il va crier à la garde ! »

Pour le coup, le pirate-assassin ne put s'empêcher rire doucement, suivant la damoiselle sans se préoccuper du vieille homme plus que ça.

 « Ils peuvent bien venir en nombres, ils ont jamais réellement eut affaire à un pirate tel que moi! »

Et il en avait que faire de l'arrivé de ces hommes. Il finirait par les assommés un par un si nécessaire, sans les tués, bien sur. Il avait beau obéir à ces propres règles, le Crédo des Assassins restait maître quand il finissait dans une ville tel que Paris. De toutes façon chacun de ces faits et gestes finiront par allez aux oreilles de ces Mentors et il finirait avec de gros ennuies. La Confrérie des Caraïbes avaient déjà du mal avec ces affaires et ce qu'il faisait en tant que Pirate, mais ils le connaissaient. Ici. En France, se serait sûrement bien plus compliquer.

Dampierre suivit la jeune femme sans broncher, jetant un coup d'oeil derrière lui quand ils arrivèrent dans une ruelle... Ô Paris et ces odeurs nauséabondes... Il l'avait bien remarquer depuis son arriver et pour le coup, il aimait encore plus l'odeur de l'océan depuis. Il se massera légèrement le cou entrant dans une sorte de squat, observant un peu autour de lui, avant que ces pupilles finissent sur la jeune femme. Une lettre ? Pour sa mère ? Bien que le fait de devoir faire ça avant de rejoindre son navire l'ennuyait, vu que cela lui faisait perdre un peu plus de temps. Emanuel ne pouvait pas refusé, il avait beau l'air d'un sale type, il ne l'était pas réellement et pouvait comprendre d'une certaine façon.

 « Tant qu'on ne perd pas trop de temps, ça me va. Je te suis gente dame. Tu connais bien mieux cette ville que moi. »

Et il avait surtout pas envie de se perdre. Il avait beau avoir un excellent sens de l'orientation en navigation, quand il s'agissait là de mettre pied à terre, s'était autre chose. Et depuis son arrivé, il s'était tout de même perdu quelque fois. Alors, de se fait, il suivait donc la jeune et magnifique demoiselle, bien qu'il se mit à marcher derrière elle, il en profitait tout de même un peu pour mâté cette somptueuse plante. Après tout, il en restait pas moins un homme avant tout,  n'est-ce pas ?


_________________

Code paroles: teal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Letellier

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 20
Âge du personnage : 26 ans
Nationalité : Française
Condition : Courtisane

Feuille de personnage
Niveau:
1/60  (1/60)
Influence:
0/2000  (0/2000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Re: ❃ Charlotte Letellier ft. Emanuel de Dampierre | A new beginning [flashback]   Sam 24 Déc - 17:27

A new beginning





flashback ft. Emanuel de Dampierre


Il avait acquiescé, mais Charlotte ne souhaitait pas abuser de sa gentillesse, et se pressa entre les maisons pour rejoindre la rue des Fourneaux, bondée de monde, comme à son habitude. La jeune femme agrippa fermement la bourse qu'elle tenait toujours en mains et pressa contre elle le sac de cuir, connaissant mieux que quiconque cette rue. Ses yeux n'avaient même plus à chercher le panneau de l'auberge où elle avait dormi pendant presque un an avant d'être trouvée par Antoine. En franchissant la porte, l'aubergiste qui l'avait reconnue souleva son bonnet à son égard, et elle lui répondit d'un sourire timide. Elle ne perdit pas de temps à bavasser et monta au premier étage.

En rejoignant l'humble appartement de son ami, elle passa devant la porte de son ancienne chambre, mais la courtisane n'eut aucunement envie ni de regarder la porte, ni de vérifier qui y vivait maintenant, totalement indifférente comme si elle n'y avait jamais vécu, comme si elle n'avait pas même connaissance de l'existence de cette salle. Elle n'y avait pas particulièrement eu de mauvais souvenirs, toutefois rien ne l'attachait à cet espace miteux.

Charlotte toqua à la porte où le nombre 12 était grossièrement dessiné à la craie. Elle fut soulagée de voir la tête d'André sortir de l'entrebâillement de la porte. La réaction de l'homme fut immédiate, et il la prit dans ses bras, lui souhaitant un chaleureux bonjour. Il souleva sa casquette pour saluer Emanuel, et l'inquiétude commença à se lire sur son visage. La belle blonde lui sourit pour dissiper ses craintes.

« J'ai pris ma décision, André. » lui dit-elle, d'une voix douce.
« Tu as la lettre ? »

Elle lui tendit le papier griffonné par la plume et l'encre, et déposa dans ses mains la bourse qu'elle avait préalablement détachée de son poignet. Elle lui tint les mains ainsi remplies un instant.

« Gardes la moitié, et- » avait-elle commencé, mais il la coupât :
« Non, non je donnerais tout à ta mère. Tu en a déjà fait assez pour moi. »

Elle soupira, et déposa un baiser sur sa joue. Il la serra contre elle et lui souhaita bon voyage, en lui faisant promettre de réaliser tous les rêves qu'ils avaient échangés lors de leurs discussions passées. Charlotte se mit à rire.

« Quel beau tableau on doit faire, toi et moi ! Mais ne nous éternisons pas, nous sommes pressés. Adieu, André. Que ta vie soit bonne et fastueuse, tu le mérite. »

La porte se referma devant un André penaud, se demandant quelle folie avait poussé son amie à mener à bien son idée saugrenue d'aventures en Amérique. Se tournant vers son compagnon, la jeune femme le remercia d'avoir attendu, et ils sortirent de l'établissement. A partir de là, c'était à lui de la mener où il souhaitait le rendre. Voulait-il un cheval ? Si c'était le cas, il fallait simplement descendre jusqu'au carrefour au bout de la rue, et continuer le long de la Seine pour trouver la poste aux chevaux, établissement qui vendait et louait des chevaux pour les voyageurs. Charlotte le suivit sans se poser de questions – après tout, elle était déjà bien engagée dans sa fuite, et jamais elle ne pensa à faire demi-tour.

EDIT:
HORS RP:
 

_________________
Moi, c'est #8E7A9C. ♥️


Mes lèvres sont à vous si vous y mettez le prix.
Vous donner l'illusion que je suis tout à vous pour un soir, vous donner l'illusion que vous menez la danse... Ceci est mon jeu, ce sont mes règles, et je suis la pièce maîtresse. Vous n'êtes qu'un vulgaire pion.
- code ©️ MllePoupettesky, gifs ©️ bolina, tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanuel De Dampierre
Jackdaw • « I will choose my path »
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 12/09/2016
Age : 26
Double(s) compte(s) : No
Âge du personnage : 47ans
Nationalité : Française ; Normandie
Condition : Capitaine du Jackdaw

Feuille de personnage
Niveau:
31/60  (31/60)
Influence:
0/16000  (0/16000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Re: ❃ Charlotte Letellier ft. Emanuel de Dampierre | A new beginning [flashback]   Dim 25 Déc - 2:23



A new beginning [Flashback] Charlotte Letellier
Emanuel se faufilait entre les gens plutôt facilement, évitant de leur marcher sur les pieds, faisant en sorte qu'on ne lui vole rien. Après tout, quand une ruelle avait autant de monde on ne pouvait qu'éviter de prendre des risques, n'est-ce pas ? Surtout qu'il avait en aucun cas envie de se mettre à courir après un potentiel voleur. Il avait autre chose à faire de son énergie. Arrivé à destination, Manu resta silencieux, se contentant de salué les personnes qu'il croisait dans l'auberge d'un hoche de tête. Il avait juste à attendre que la gente dame finisse son affaire avant de pouvoir repartir et il savait bien à quel place il devait rester dans ce genre de moment. Il restera alors à une bonne distance, suffisamment pour respecter le fait que sa les regardait uniquement eux, ainsi que de pouvoir avoir un coup d'oeil sur une bonne partie de l'endroit et éviter de se faire prendre par surprise.

En vue de sa condition, n'avait-il pas un peu raison de se faire plutôt discret ? Certainement, et puis les ennuies pouvait lui tomber dessus à tout moment, bien qu'il se fichait pas mal de ça, il préférait éviter que des innocents soient mêler à ces affaires. Tant de secrets tournait autour de ce personnage, voilà pourquoi il faisait tant de mystère sur certaine choses. Attendant alors, patiemment, et sagement la damoiselle, il jettera de rapide coup d'oeil autour de lui, avant de se mettre à bailler. C'est pas que pour le coup, il s'ennuyait un peu, mais c'était tout comme. Il n'avait jamais réellement été patient et ce durant toute sa vie de toute façon, la plupart du temps on mettait cela sur le coup d'un énième caprice.

Appuyer contre un mur, le pirate se contentait de rester à une distance raisonnable, afin de laisser la damoiselle faire ce qu'elle avait faire. Ce qui durant un petit instant, avant qu'elle finisse par revenir et de le remercier. Emanuel n'avait pas besoin de remerciement pour ce genre de chose, il se contentait alors d'esquisser un mince sourire. Visiblement, il était temps d'y aller et pour le coup c'était Manu qui allait devoir mener la dance. Enfin, si on peut dire cela comme sa. Il ne se fit pas prier d'ailleurs pour reprendre la route de la sortie pour finir de nouveau dans la rue.

« Ton ami a l'air particulièrement inquiet pour toi. »

Le pirate – assassin lui jettera un rapide coup d'oeil, avant de sourire, alors qu'il continuait sa route, bien que quelques peu pressé de quitter cette ville, il se faufilait sans trop de difficulté entre les habitants de cette ville. Dont il avait entendu pas mal de choses à son sujet de part la Confrérie. Mais tout ce qui s'y passait les regardait eux. Emanuel ne comptait en aucun s'en mêler, il recevait ces ordres uniquement par la Confrérie des Caraïbes. Non pas qu'il ne voulait pas, il s'agissait la uniquement une question de confiance. Et Dieu seul savait à quel point il ne l'a donnait pas si facilement.

Enfin, l'homme a la chevelure blonde continuera sa route sans trop se poser de questions, s'assurant tout de même que la damoiselle suive. Il avançait plutôt vite d'ailleurs, afin d'arriver à cette poste de chevaux, afin de récupérer son foutu canasson. Oui, parce qu'il avait légèrement galéré les premières minutes, ce cheval était assez fougueux et avait donner du fil à retordre à Emanuel. D'ailleurs le marchand reconnu aussitôt le pirate, qui lui adressa un hochement de tête. Il ne se fit pas prier pour récupérer son compagnon de route et de payer le cher monsieur, en plus de la location d'un second cheval pour la damoiselle. Il l'aidera à monter sur la jument, avant de monter sur son propre cheval, esquissant un léger sourire.

 « Sa va aller ? Fais attention à ne pas tomber, gente dame. »

Il lui jettera un nouveau coup d'oeil avant de sourire, donnant un peu coup de talon à son canasson afin de le faire avancer. Autant vous dire qu'il avait finit par s'y habituer à son cheval, mais c'était pas le moyen de déplacement qu'il préférait. Enfin, voilà que le duo finira par prendre la route afin de se rendre au port, à quelque jours de Paris, là ou était bien tranquillement amarrer son magnifique bâtiment. Il se sentira bien mieux quand il se retrouvera de nouveau à bord de son navire, à naviguer.


_________________

Code paroles: teal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Letellier

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 20
Âge du personnage : 26 ans
Nationalité : Française
Condition : Courtisane

Feuille de personnage
Niveau:
1/60  (1/60)
Influence:
0/2000  (0/2000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Re: ❃ Charlotte Letellier ft. Emanuel de Dampierre | A new beginning [flashback]   Mar 10 Jan - 21:18

A new beginning





flashback ft. Emanuel de Dampierre


L'inconvénient de sa tenue ne lui permettait pas de monter à cheval sans aide, et Charlotte accepta la main que lui tendit Emanuel, qui la hissa sur sa jument. Assise en amazone sur l'animal, elle était maintenant plus grande que n'importe qui dans cette ville. Cette nouvelle perspective sur la capitale ne faisait que renforcer sa conviction de la fuir au plus vite. Du haut de sa monture, l'irrésistible courtisane se sentait elle même, elle redevenait la petite gamine de quinze ans qui faisait le tour des champs à dos du petit âne de son grand oncle.

Lorsque le beau blond lui conseilla d'être prudente et de ne pas tomber, elle éclata d'un rire léger et mélodieux. Elle ne se retint pas de lui répondre :

« J'ai monté des chevaux plus sauvages en Normandie ! Je sais m'y prendre avec ces bêtes là, crois moi. »

La jeune femme vérifia que ses bagages étaient bien attachés, puis elle le laissa prendre les devants et le suivit docilement. Ils franchirent les portes de Paris pour ne plus jamais y revenir, et Charlotte ne jeta même pas un dernier coup d'œil derrière elle. Rien que d'être sortie de ce taudis puant appelé Paris, et d'avoir mit derrière elle toute cette misère que ces gens appelaient leur vie, un sourire éclatant se dessina sur son visage. Lorsqu'ils atteignirent les premiers champs du faubourg, un sentiment de liberté l'inonda et elle fit glisser sa jambe de l'autre côté du cheval, de manière à monter comme un homme, puis elle lança sa jument au galop. Sa chevelure dansait avec le vent, les pans de sa robe virevoltaient, et pour la première fois depuis une éternité, il lui semblait pouvoir respirer. Ces bouffées d'air frais, les senteurs des champs… Elle n'avait pas de mots pour exprimer sa joie, seulement son sourire. La jument semblait elle aussi ravie de pouvoir sortir et étirer ses jambes.

Sans pour autant vouloir le semer, elle s'arrêta au commencement d'un chemin battu en lisière de forêt, et l'attendit, son magnifique sourire collé au visage et les cheveux ébouriffés. Alors qu'il fut enfin à ses côtés, elle soupira de bonheur.

« Cela fait des lustres que je n'avais pas fait ça ! »

Elle commençait vraiment à se demander pourquoi elle avait quitté le Havre il y a quelques années ! Ce n'est que hors de cette maudite ville qu'elle réalisait ce qu'elle avait manqué pendant sa conquête inespérée des cabarets de Paris… Mais aujourd'hui, elle prenait enfin sa vie en main. Une nouvelle vie l'attendait en Amérique, elle en était certaine.

_________________
Moi, c'est #8E7A9C. ♥️


Mes lèvres sont à vous si vous y mettez le prix.
Vous donner l'illusion que je suis tout à vous pour un soir, vous donner l'illusion que vous menez la danse... Ceci est mon jeu, ce sont mes règles, et je suis la pièce maîtresse. Vous n'êtes qu'un vulgaire pion.
- code ©️ MllePoupettesky, gifs ©️ bolina, tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanuel De Dampierre
Jackdaw • « I will choose my path »
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 12/09/2016
Age : 26
Double(s) compte(s) : No
Âge du personnage : 47ans
Nationalité : Française ; Normandie
Condition : Capitaine du Jackdaw

Feuille de personnage
Niveau:
31/60  (31/60)
Influence:
0/16000  (0/16000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Re: ❃ Charlotte Letellier ft. Emanuel de Dampierre | A new beginning [flashback]   Dim 15 Jan - 11:24



A new beginning [Flashback] Charlotte Letellier
La Normandie... Ô quel pouvait lui manquer sur certains point... Après tout, il était né là-bas... Il y avait vécu toute son enfance et son adolescence, avant d'avoir fuit ces responsabilités. Même si sa famille lui manquait, il n'était jamais retourner au domaine familial. Sûrement le fait d'avoir trop peur de la réaction de son père, voir même de sa mère. Qu'est-ce qu'ils pouvaient bien pensé de lui maintenant qu'il était devenu un grand pirate des Caraïbes et qu'il avait autant d'argent que la famille en avait. Sans parler de son domaine, son île, son chez lui... Ils en feraient une de ces têtes... Son père voudrait sûrement ne pas lui parler. Après tout, n'avait-il pas mis la honte sur la famille en fuyant et évitant ce mariage ? Qui sait... Il ne s'était jamais poser de question, et rêvait depuis bien longtemps de liberté et d'aventures en mer. Comment lui en vouloir que d'avoir fait en sorte que son rêve se réalise, hein ?

Le pirate ne put s'empêcher de sourire face aux paroles de la jeune femme, alors qu'il l'observa du coin de l'oeil, continuant alors sa route. Il n'était pas réellement presser, il fallait bien avoué, même s'il préférait les voyages sur son navire... Il espérait juste ne pas se perdre, cette fois. Ha oui... Parce que Monsieur De Dampierre avait tendance à se perdre sur terre... Ma fois, il aura fait le chemin à l'allez, il saura bien retrouver sa route n'est-ce pas ? Espérons-le. L'homme a la chevelure blonde se massera doucement la nuque, alors qu'il entrouvrit la bouche près à dire quelque chose... Mais visiblement la damoiselle fut plus rapide et la voilà qui partait au galop sur son canasson... Gnéh ? Le pirate n'avait pas l'air de comprendre ce qui lui arrivait sur le moment, mais fit ce qu'il faut pour que cela ne se voit pas, et il haussa les épaules afin de suivre l'allure de la jeune femme.

« Cela fait des lustres que je n'avais pas fait ça ! »

Emanuel ne put s'empêcher de rire légèrement, quand il arriva à sa hauteur. Esquissant un sourire sur son visage, il fallait bien avoué que cela lui faisait plaisir de la voir comme ça. Après tout, il savait parfaitement que la vie de certaines courtisanes n'étaient pas facile, et que la plupart ne l'avait pas choisie d'eux même. Certaines n'avaient pas le choix, si elles voulaient survivre. Il espérait juste qu'arriver en Amérique, qu'elle ne retombe pas dans cette vie qu'elle avait connu jusqu'à maintenant et, vu le temps qu'il resterait là-bas, il se dit qu'il pourrait faire en sorte de garder un œil sur elle, non ? Même discrètement ? Hmm ? Qui sait ? Il en serait bien capable de toute façon.

 « Profites-en tant que tu le peux encore, avant d'arriver sur le navire, Charlotte. En mer, la vie est bien différente, tu sais. »

Plus elle profitera de sa liberté depuis sa sortie de Paris, mieux se sera n'est-ce pas ? Après tout, sur le bâtiment de Emanuel, se sera tout autre chose. Entres l'équipage qui s’attellera au travail, Emanuel qui étudiera ces cartes et discutera de plusieurs affaires avec son Second, il y aura pas grand chose à faire. D'ici là, la route était encore longue de toute façon, il pourra pensé à ce qu'il ferait faire à la jeune femme quand ils seront arrivés. Après tout, il ne faudrait pas que la belle blonde finisse par s'ennuyer sur le navire, hmm ? Boh, se serait pas grand chose, c'est certains, il ferait bien comprendre à son équipage qu'elle était une invitée de marque et qu'ils devront la respecter. Sinon, ils passeront par dessus bord et finiront en nourriture pour requins. Combien de temps mettront-ils pour arrivé au port ? Facilement une semaine. Heureusement que notre cher Emanuel savait faire un petit camp pour passer les nuits et qu'il avait de quoi manger dans ces affaires. De toute façon, il savait chasser s'il manquait de nourriture, cela n'aura poser aucun problème.

[...Élipse d'une semaine...]

Tout ce temps a passer à cheval, à s'arrêter la nuit... à faire en sorte de protéger la jeune femme en cas d'attaques de brigand, Emanuel l'avait passer sur le qui-vive et faisait ce qu'il faut pour que Charlotte passe un bon voyage. Un début de voyage en tout cas. Parce que le plus gros était de passer plusieurs mois en mer, afin d'arriver en Amérique. Il est certains que se serait long, mais Emanuel aimait particulièrement naviguer, autant que de passer du temps avec son équipage. Ils arrivèrent donc au port, et le navire de Manu était toujours là ou il l'avait laisser. Il était pressé de revoir son bâtiment, de s'assurer qu'il aille bien, que tout était en ordre, propre et que les vivres furent remplit pour le voyage.

Un sourire se dessina sur ces lèvres, alors que la route se fit plus difficile, il y avait du monde, des marchands qui livrait leur cargaison, d'autres qui remplissait leur navire ou cherchait un équipage. Manu ne put quitter son sourire en regardant toute cette agitation, alors que son regard était poser sur son navire. Ô qu'il lui avait manquer, bon sang. C'était... Comme un second chez lui, l'endroit ou il se sentait le mieux et ou il se sentait réellement libre. Il ne se fera pas prier pour avancer vers son bâtiment, jetant un coup d’œil vers Charlotte, avant de sourire de nouveau. Arriver, il verra la silhouette de son second descendre du navire pour le rejoindre, alors qu'il descendit de cheval.

Joshua : « Capitaine. Madame........ Bordel, Manu, tu foutais quoi ? J'ai que sa à foutre que gérer l'équipage pendant ton absence ?! S'était long, j'ai cru qu'il t'arrivais quelque chose. Imbécile ! »

Emanuel affichera un air blasé sur le visage, avant de soupirer en secouant la tête. A peine arrivé, voilà qu'il se faisait engueuler par son second. Comme toujours.

 « Du calme, Joshua ! Je suis rentrée en un seul morceau, c'est le plus important non ? Nous avons une invitée de marque pour le voyage en Amérique. Fait en sorte qu'elle soit bien accueillit et que nos hommes ne l'ennuies pas. Tu sais comment ils sont en présence d'une femme. »

Le regard de Joshua se posera une nouvelle fois sur la belle blonde, avant qu'il finisse par tirer la gueule, signalant à Emanuel que cela ne plairait pas à l'équipages. Ils étaient superstitieux... Comme quoi, Manu ne l'était pas et faisait bien comprendre à son Second d'un simple regard qu'ils n'auront pas à discuter de tout ça.


_________________

Code paroles: teal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Letellier

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 20
Âge du personnage : 26 ans
Nationalité : Française
Condition : Courtisane

Feuille de personnage
Niveau:
1/60  (1/60)
Influence:
0/2000  (0/2000)
Dangerosité:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Re: ❃ Charlotte Letellier ft. Emanuel de Dampierre | A new beginning [flashback]   Sam 18 Fév - 21:05

A new beginning





flashback ft. Emanuel de Dampierre


Sur le chemin, Emanuel essaya quelque fois de la préparer aux surprises que réservait la mer et les intempéries, mais Charlotte restait sourde à ses mises en garde. Que Dieu fasse ce que bon lui semble avec elle ! Elle avait confiance en sa bonne étoile et était certaine que si un marin avait croisé son chemin, ce n'était pas pour qu'elle trouve une nouvelle vie sans traverser les océans. Candide, la jeune femme voyait en cette aventure une sorte de périple initiatique, une manière pour la vie de la tester une dernière fois avant de lui livrer ses bienfaits. En vérité, elle jouait la carte de l'innocence et de la naïveté pour se rassurer elle même et ne plus penser aux malheurs de la vie, elle qui n'avait cessé de cauchemarder sur son infortune.

Le voyage jusqu'au port fut agréable, comparé à la vision qu'elle s'en était faite avant de partir. Aucun danger ne les avait ralentis et les loups s'étaient tenus bien loin de leur campement. Une soirée, alors qu'ils approchaient de leur destination et qu'elle se sentait particulièrement euphorique, elle l'avait entraînée dans une danse champêtre autour du feu de camp, illuminant l'obscurité de ses rires et de chants Normands. Si elle arrivait, en Amérique, à changer sa vie, ce serait entièrement grâce à cet homme, et elle se demandait comment elle pourrait un jour remercier un tel geste de bonté.

En arrivant au port, le sourire qui se dessina sur le visage d'Emanuel était indescriptible. Il s'était retourné pour la regarder sans toutefois lui parler, mais Charlotte put voir dans ses yeux briller une joie immense empreinte de nostalgie. Depuis qu'ils avaient fait connaissance dans cette chambre du bordel, elle avait apprit à mieux connaître cet homme, pour qui elle avait de plus en plus de compassion mais surtout de confiance. Lorsqu'ils descendirent prestement de cheval – il avait l'air bien impatient de rejoindre le bord de son navire ! – l'ancienne courtisane restât en retrait, surtout lorsqu'ils rencontrèrent en chemin un de ses hommes.

Il lui payât ses respects sans arrière pensée, ce qui fut tout nouveau pour la jeune femme, qui se sentit respectée en tant que femme et non plus en tant que simple objet de désir. Elle restât silencieuse alors que les deux hommes conversaient. La discussion tourna autour de la malédiction, la superstition, et la malchance d'avoir une femme à bord. Elle n'y avait pas du tout songé, elle qui avait l'habitude de prendre la mer avec ses cousins. Mais ici, elle n'était pas en présence de simples pêcheurs, mais de réels pirates.

- « Nous avons une invitée de marque pour le voyage en Amérique. Fait en sorte qu'elle soit bien accueillit et que nos hommes ne l'ennuies pas. Tu sais comment ils sont en présence d'une femme. »

Il suffisait de croiser le regard du second pour comprendre ses pensées. Le silence se fit pesant entre les deux hommes, si bien que Charlotte se sentit de trop. Il était évident que l'homme voulait régler ce problème avant qu'elle ne pose le pied sur le navire, mais visiblement, Emanuel n'était pas du tout disposé à en parler. Lorsque Joshua semblât se retourner pour rejoindre l'équipage, Charlotte l'interpella doucement, d'une voix calme, et avait machinalement levé sa main pour la poser sur le bras de Joshua, mais elle arrêta son geste à mi-chemin et se ravisa. Cette approche tactile si commune aux femmes de plaisir était si habituel qu'elle avait du mal à s'en défaire. Elle lui fit le plus beau et innocent des sourires, avant de lui dire :

- « Votre capitaine n'est peut être pas disposé à traiter de mon cas avec vous, mais moi, je le suis. »

Avant de continuer, elle laissât son regard passer entre les deux hommes, montrant à son auditoire qu'elle s'adressait bien aux deux hommes et non pas exclusivement à l'inconnu.

- « A votre avis, Messieurs, vous qui connaissez vos hommes et les pratiques de boucaniers, que faire pour que je puisse monter à bord sans les importuner ? »

Charlotte était prête à les payer, se déguiser, et même à s'enfermer pendant trois mois dans la cale s'il le fallait. Ces pirates étaient déjà bien galants de l'emmener, elle n'allait pas non plus opposer de résistance quant à leurs décisions sur le déroulement du voyage. Son air déterminé ne laissait toutefois pas de doutes : elle n'allait certainement pas abandonner ici parce que quelques hommes allaient convoiter ses formes ou lui cracher des injures, elle en avait essuyé des pires. Ils auraient juste à se montrer un peu coopératifs.

_________________
Moi, c'est #8E7A9C. ♥️


Mes lèvres sont à vous si vous y mettez le prix.
Vous donner l'illusion que je suis tout à vous pour un soir, vous donner l'illusion que vous menez la danse... Ceci est mon jeu, ce sont mes règles, et je suis la pièce maîtresse. Vous n'êtes qu'un vulgaire pion.
- code ©️ MllePoupettesky, gifs ©️ bolina, tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ❃ Charlotte Letellier ft. Emanuel de Dampierre | A new beginning [flashback]   

Revenir en haut Aller en bas
 
❃ Charlotte Letellier ft. Emanuel de Dampierre | A new beginning [flashback]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Seul sur la plage,pas vraiment{Délire Charlotte
» Ninon rend visite à Charlotte (PV Charlotte)
» Ariane Letellier [Terminée]
» Charlotte Shakespeare (Aucun lien avec le dramaturge hein è.é)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assassin's Creed: 1789 :: Zone de RP :: Reste du monde :: Europe-
Sauter vers: